Plaquette et disque de frein controle technique Dekra Montpellier

Controle technique : tout sur les plaquettes et disques de frein

Si votre voiture freine moins bien qu’avant ou que votre pédale de frein s’enfonce plus, il est probable que les plaquettes doivent être changées. Votre centre de contrôle technique Dekra Montpellier vous donne ces petites astuces pour reconnaître des plaquettes de frein usées.

Les plaquettes et disques de frein : Comment les vérifier avant le contrôle technique ?

Avant toute chose, Dekra Montpellier vous explique comment fonctionne le système de freinage à disque d’une voiture. Lorsque vous appuyez sur la pédale de frein, l’étrier de frein sous pression se resserre, par conséquence les plaquettes vont « mordre » le disque de frein, lui-même solidaire de la roue. Ainsi, les plaquettes de frein frottent les disques et font le ralentissement de la rotation de la roue jusqu’à son arrêt définitif.

Il y a plusieurs signes avant-coureurs, comme des bruits ou des vibrations anormales de la voiture. Ceux-ci vous indiquent qu’il y a une anomalie dans votre système de freinage. Pour vous éviter des coûts supplémentaires, il faut contrôler l’usure des plaquettes de frein régulièrement. Le meilleur moyen reste le contrôle visuel mais cela vous coûtera moins cher.

Comment contrôler visuellement l’usure des plaquettes de frein ?

L’idéal est de démonter la roue afin d’accéder au système de freinage de la voiture, que ce soit réalisé par vous ou par un professionnel. Si vous disposez de jantes suffisamment ajourées, vous pouvez effectuer ce contrôle visuel à travers les branches de vos jantes, sans pour autant démonter l’ensemble, vous gagnerez du temps. Les plaquettes de frein sont fixées sur l’étrier, c’est une sorte de mâchoire qui encercle le côté du disque. Il faut savoir faire la différence entre la garniture de plaquette et son support, qui a une largeur différente : réellement, seule la garniture doit être consommée. Si le support de la plaquette, qui est en métal venait en contact avec le disque, cela pourrait causer des dommages irréversibles et vous coûter beaucoup plus chère qu’un remplacement de plaquette de frein.

De plus, il faut savoir qu’il n’est jamais très bon d’attendre la dernière minute pour remplacer les plaquettes de frein. Quand les plaquettes s’usent, les pistons sortent de l’étrier pour garder les plaquettes en contact du disque. Les pistons sont recouverts d’un soufflet en caoutchouc pour éviter la présence d’eau et de saleté qui pourrait altérer le bon fonctionnement de celui-ci. Plus le piston est sorti et plus le soufflet anti poussière est tendu et vulnérable.

Le contrôle des plaquettes grâce à des témoins

Pour savoir si vos plaquettes sont encore bonnes et vous permettent de circuler en toute sécurité, l’épaisseur de leurs garnitures doit être au minimum de 3 mm : Le plus simple est de mesurer à l’aide d’une règle afin de contrôler son usure. Si l’épaisseur est moins de 3 mm, il faut obligatoirement effectuer le remplacement des plaquettes. Il existe deux systèmes pour vous prévenir que les plaquettes sont à changer. Beaucoup de voitures sont équipées d’un témoin d’usure visuel des plaquettes de frein : dès que l’épaisseur devient trop minime, un contacteur touche le disque, allumant le voyant au tableau de bord, indiquant simplement qu’il est temps de procéder à leur remplacement. Attention, ne vous fiez pas uniquement à se voyant dans certains cas dès que le voyant est allumé, il est déjà trop tard. Il existe aussi un autre témoin, qui est le témoin sonore. Une lamelle métallique va frotter contre le disque et faire du bruit, pour prévenir de l’usure importante des plaquettes.

Les plaquettes d’aujourd’hui sont sans amiante. De ce fait, elles sont plus bruyantes et abrasives, provoquant une usure plus rapide des disques de frein. La bonne nouvelle est que le coût de remplacement à bien diminuer ces dernières années.

Défaillances relevées lors du contrôle technique

Avec seulement trois niveaux d’usures différents, il est parfois difficile pour le contrôleur d’informer de l’état exact des plaquettes, surtout sans démontage. Certaines voitures ont donc une défaillance mineure sur le rapport, sans pour autant avoir la nécessité de changer la pièce. Cela permet à nos clients d’être informé d’un début d’usure et de pouvoir surveiller l’évolution pendant les deux ans de validité du contrôle, évitant des mauvaises surprises deux ans après. Pour avoir plus d’informations sur le circuit de freinage et les éléments contrôlés lors du passage au contrôle technique de votre voiture nous vous mettons un article sur notre blog.

Pour vous prendre un exemple concret, lors d’une visite chez le médecin, celui-ci peut vous informer d’un taux de cholestérol un peu haut après une prise de sang pour un bilan. Cela ne veut pas forcément dire qu’il faut changer drastiquement d’alimentation ou commencer un traitement, mais cela peut être une information à prendre en compte pour sa santé et qui permet de faire de la prévention. Il en est de même pour certaines indications sur le rapport qui permettent de faire de la prévention sur l’état de santé de votre véhicule.

Voici donc les différences défaillances qui peuvent être affichées sur votre rapport :

Plaquettes de frein : 

  • usure importante : marque minimale ou témoins non atteinte. Défaillance mineure.
  • usure excessive : marque minimale atteinte ou témoin d’usure allumé. Défaillance majeure.
  • usure excessive : marque minimale non visible. Défaillance critique.
  • garnitures ou plaquettes de frein encrassées par de l’huile ou de la graisse : Défaillance au minimum majeure.
  • Plaquettes mal montées ou absentes : absence, montée à l’envers, absence d’éléments de fixation ou décollement de la garniture. Défaillance critique.
  • Faisceau du témoins d’usure déconnecté ou détérioré. Défaillance mineure. 

Disques de frein :

  • disque ou tambour légèrement usé : Défaillances mineure.
  • disque ou tambour usé : usure avancée ou rayures prononcées. Défaillances majeure.
  • disque excessivement usé, fissuré ou mal fixé : absence ou desserrage d’une fixation, disque craquelé ou fissuré. Défaillances majeure.
  • tambour ou disque encrassé par de l’huile ou de la graisse. défaillances majeure. Pour les véhicules de collection, la défaillance est en mineure.
  • absence de disque : absence ou différence de système sur un même essieu. Défaillance critique.
  • plateau mal fixé : flasque de tambour ou protection intérieure du disque. Défaillance majeure.

Seules les défaillances majeures et critiques nécessitent une contre-visite. Attention même si vous avez dans tous les cas 2 mois pour représenter le véhicule, la défaillance critique vous autorise à circuler uniquement le jour même jusqu’à minuit afin d’amener le véhicule au garagiste.

Nous réalisons toutes ces vérifications sans aucun démontage. Certaines conceptions de véhicule ne nous permettent pas de voir correctement l’ensemble des éléments à contrôler. Dekra Montpellier vous donne la liste des défauts les plus courants.

Contrôle technique : Son rôle et son importance

  • garantir la sécurité routière.
  • limiter l’impact du trafic routier sur l’écologie et la pollution atmosphérique.
  • Donner l’état d’un véhicule à un moment donné. Ces informations, qui sont retranscrites dans le rapport de contrôle technique peuvent servir à plusieurs choses. En cas de vol ou d’accident, l’assurance se base sur notre rapport pour déterminer l’état du véhicule et donc calculer la cote de celui-ci. Ces informations sont tout aussi importante en cas de vente du véhicule.

Une fois après avoir pris toutes ces informations en compte, il parait logique que nous détaillons un peu plus l’état de votre voiture. En restant sur l’exemple des freins, il serait impensable aujourd’hui de se contenter d’indiquer l’usure des plaquettes de frein seulement lorsqu’elles sont à la ferraille contre le disque.

Et vous, comprenez-vous le rôle de prévention qu’assure le contrôle technique ?

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Menu