vérification du réglage en hauteur phare avant contrôle technique

Contrôle technique : la méthode de réglage des feux de croisement

Lorsque vous vous rendez au contrôle technique Dekra Montpellier, ce dernier réalise durant le contrôle la vérification du réglage des feux de croisement. Si les feux ne sont pas réglés, vous pouvez ne pas voir correctement la route ou éblouir les autres usagers de la route, c’est donc un défaut qui peut être mis en contre visite.

Avant d’apporter le véhicule à Dekra Montpellier, vous pouvez faire régler vos feux dans un centre auto ou tenter de les régler vous même, gratuitement. Votre centre de contrôle technique vous explique les étapes de mesure des feux de croisement. Avant toute chose, il est impératif de réaliser quelques vérifications avant de faire le réglage des feux de croisement.

  • Faire la pression des pneus.
  • Vider le véhicule en pensant à vérifier le chargement du coffre à bagages.
  • vérifier que la molette de réglage en hauteur des phares située dans l’habitacle soit bien mise sur zéro.
  • vérifier l’état des optiques. En cas d’optique trop ternie, il faut faire poncer les feux.
  • Vérifier que les ampoules soient montées correctement. Pour ce faire, placez le véhicule proche d’un mur quand la nuit est tombée. Le faisceau doit faire un trait horizontal bien distinct. Si vous avez une lumière diffuse qui part vers le haut et le bas, c’est que votre ampoule est mal montée.

Feux de croisement : faire le réglage soit même

Dekra Montpellier vous donne quelques indications pour régler vos feux de croisement vous même. Bien sur ce ne sont que des indications et rien de cela ne pourra être aussi précis que le travail d’un professionnel.

Placez le véhicule sur un sol plat, perpendiculairement face à un mur, à une distance de 5 mètres ou 10 mètres afin de faciliter les calculs. Laissez le moteur en marche pour être sûr de ne pas manquer de batterie.

Pour faciliter la compréhension, voici un schéma rapide et explicatif des mesures en question. 

feux de croisements controle technique

Pour chaque feu :

  • Mesurer h1, qui correspond à la hauteur par rapport au sol, en mètres, de la partie horizontale de la ligne de coupure.
  • Mesurer h2, qui correspond à la hauteur par rapport au sol, en mètres, de l’axe optique du feu.
  • Mesure L, qui correspond à la distance, en millimètres, entre le mur et le centre de la glace de l’optique.
  • Calculer la valeur du rabattement au moyen de la formule suivante :           [(h1 – h2) / L] x 100

La hauteur de l’axe optique du feu correspond à la hauteur de la partie inférieure du réflecteur par rapport au sol. Selon la hauteur du phare, la tolérance est légèrement différente.

Plages acceptables de valeurs de rabattement de la ligne de coupure pour une hauteur :

  • Inférieure à 0.8 mètre (exclue) : entre -0.5 % (inclus) et -2.5 % (inclus).
  • Comprise entre 0.8 (inclus) et 1.0 mètre (inclus) : entre -0.5 % (inclus) et -3.0 % (inclus).
  • Comprise 1.0m (exclue) et 1.2 mètre (inclus) : entre -1.0 % (inclus) et -3.0 % (inclus).

Après calcul, comment déchiffrez la valeur :

  • Une valeur négative indique que le faisceau est dirigé vers le bas,
  • Une valeur positive indique que le faisceau est dirigé vers le haut.

Si la valeur n’est pas comprise dans la plage de tolérance correspondante à votre véhicule, le résultat du contrôle technique sera défavorable. La contre-visite sera stipulée par la défaillance « orientation (feux de croisement): l’orientation d’un feu de croisement n’est pas dans les limites prescrites par les exigences « . Dans ce cas vous avez deux mois pour représenter le véhicule dans le centre de contrôle technique Dekra pour lever la contre visite après avoir bien évidemment pris le temps de régler correctement ces feux.

Réglage du phare

Le phare est très souvent équipé de deux vis de réglage. Pour savoir laquelle est la bonne, c’est simple. En tournant la vis, si votre faisceau se déplace horizontalement vers le haut ou le bas c’est la bonne vis. Pas besoin d’outils spécifiques :  un tournevis plat, un tournevis cruciforme et jeu de clé BTR font généralement l’affaire.

Pourquoi les valeurs bougent ?

Il y a plusieurs critères à prendre en compte, mais les principaux sont :

  • le ternissement du plastique du phare.
  • les vibrations dues au mauvais état de certaines routes.
  • les chocs, par exemple quand vous accrochez le dessous du pare choc avant en descendant d’un trottoir. Le parechoc remonte légèrement, exerçant une force sur l’optique qui ce dérègle en ce déplaçant.

Vous pouvez également lire notre article sur l’éclairage pour compléter vos connaissances sur le sujet.

Quels sont les effets sur la route ?

Un phare mal réglé, que ce soit pour une ampoule de code mal montée ou pour cause d’un feu jauni par le soleil entraîne un manque de visibilité la nuit. Il n’est pas rare d’entendre nos clients dire « dis donc je vois beaucoup mieux maintenant » suite à une contre-visite dans notre centre DEKRA Montpellier pour mauvaise orientation des feux de croisement. En effet, la perte d’efficacité ne se fait pas en un jour et l’automobiliste à le temps de s’habituer à ces changements.

Les conséquences sont visibles pour l’usager du véhicule concerné, mais également pour les autres usagers de la route, qui peuvent être éblouie. Qui n’a jamais pesté sur une voiture que l’on croise ou que nous précédons avec ce défaut ? Grâce à cet article, vous êtes apte à comprendre le système des feux de croisement et l’importance d’un bon réglage, effectué par vous ou par un centre auto.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Menu